nombre de morts seconde guerre mondiale france

février 6, 2021 5:34 Publié par Laissez vos commentaires

En raison des pénuries qui affectent l'Europe, celle-ci dépend des importations, en particulier venant des États-Unis. 292 000 hommes, tel est le total des pertes américaines durant la Seconde Guerre mondiale (sur 12 055 884 soldats engagés). L'URSS reste la plus touchée par les dégâts matériels[5]. Donald Niewyk suggère que cette définition élargie, intégrant les victimes civiles soviétiques, donne un total de 17 millions de morts. Les infrastructures de transport et de production sont également endommagées : la mise hors d'usage de milliers de routes, de ponts, de voies ferrées et de ports provoque l’isolement de nombreux villages. Voies de communication et moyens de transports sont en grande partie ruinés. Pour ce qui concerne les routes, 8 793 ponts routiers, 7 165 km de routes nationales et 50 000 km de routes départementales et vicinales sont hors d'état. En 1942, le Congress of Racial Equality est fondé pour lutter contre la discrimination dans les bâtiments publics du Nord du pays[32]. Selon l'historien Michael Haynes, il y eut 1 187 783 victimes entre 1939 et 1945 dont 46 350 exécutions judiciaires, 718 804 morts au goulag et 422 629 dans les prisons et les colonies pénitentiaires[60]. Quelque 16 000 Autrichiens sont morts en prison et plus de 67 000 Juifs autrichiens ont été déportés dans les camps de la mort. Cette politique se heurta au Congrès dominé par les Républicains dès 1945. Au total, selon les estimations, environ 17 877 000 de militaires sont morts sur les champs de bataille européens, dont 10 774 000 du côté des alliés et 7 103 000 du côté des forces de l'Axe. La dénazification est menée progressivement et inégalement. Plus de 20 % des locomotives, près de 65 % des wagons de marchandise et 42 % des voitures de voyageurs ont disparu. La moitié des porcins, un tiers des chevaux, un tiers des ovins, un septième des bovins ont en outre disparu depuis 1939. Les communications sont aussi très atteintes : 68 % des immeubles administratifs, 77 % des répéteurs télégraphiques, plus de 90 % des émetteurs de TSF et 75 % des pylônes de TSF ont été détruits. À cela s'ajoutent les prélèvements par l'occupant allemand de 1940 à 1944 : 890 000 tonnes de viande (plus de 16 % des ressources françaises), cinq millions de tonnes de céréales (11 % des ressources en blé et 20 % des ressources en avoine), plus de 26 millions d'hectolitres de lait (7 % des ressources) ont pris le chemin de l'Allemagne. La distinction entre les pertes civiles et militaires causées directement par les combats et les dommages collatéraux n'est pas toujours très claire. Les pertes militaires s'évaluent entre 22 et 25 millions, dont 5 millions de prisonniers de guerre morts en captivité[3]. En Allemagne, la cigarette blonde américaine fait figure d'étalon monétaire[17]. Dans la partie occupée par les Américains et leurs alliés, des listes de personnalités non compromises avec le nazisme sont établies. Le bombardement de Dresde du 13 février 1945 marque les esprits, on a annoncé des chiffres comme 135 000 morts[3] après coups, mais le bilan en 2008 fut révisé à 25 000 morts. 153 milliards de spoliations rentrent dans cette évaluation. Or le nombre de soldats américains morts au combat et en dehors durant la Seconde Guerre mondiale s'élève à 405 399, d’après le ministère américain des anciens combattants. Le total des pertes militaires seules de l'Allemagne et de l'Union soviétique réunies représentent 84 % du total de toutes les pertes militaires subies en Europe. Les sources russes avancent que 580 589 prisonniers de guerre de l'Axe périrent dans les camps soviétiques. Le nombre total des morts en URSS inclut les victimes de la répression soviétique. Cependant, Staline ne cherche pas dans un premier temps la partition du pays. Il faut ajouter à ces destructions les charges préliminaires et accessoires de la reconstruction évaluées à 42 milliards : il est en effet nécessaire de débarrasser de 10 millions de mines plus de 450 000 hectares de sol (près de 1 % de la superficie de la France métropolitaine). 50 % des engins de radoub et de dragage ont été anéantis. La balance commerciale de nombreux pays européens est déficitaire. 2 100 000 bâtiments ont été endommagés en France métropolitaine pendant la guerre (contre moins d'un million pendant la Première Guerre mondiale), dont 462 000 totalement détruits (contre 368 000 pendant la Première Guerre mondiale). En 1978, sous Léonide Brejnev, 18 millions de morts sont évoqués. On estime à 1,7 million le nombre de personnes sans-abris, à 300 000 le nombre de tués, et à 750 000 le nombre de blessés. Cependant, l'inflation provoque d'importantes grèves en 1946 (entre 3[30] et 5 millions[27] de grévistes), ce qui fait craindre l'agitation sociale et la montée du communisme. Plus de 10 000 autres furent probablement tués dans les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki, « le taux de mortalité parmi les Coréens en Corée durant la guerre ne semble pas avoir fortement évolué. Le seul jour du débarquement, le 6 juin 1944, ce sont 9 500 soldats américains qui tombèrent sous les balles ennemies, sur 135 000 hommes débarqués sur les plages de Normandie et 22 000 parachutistes largués sur ses villages. Ces territoires incluaient l'ouest de l'Ukraine, l'ouest de la Biélorussie et la. by Konrad Adenauer. 60000 : le nombre des civils français morts sous les bombardements alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1947, le Congrès majoritairement républicain adopte la Loi Taft-Hartley qui limite le droit syndical et de grève. les destructions s’élèvent à près de 50 % du total mondial. Les statistiques ne donnent pas le chiffre du nombre des morts après septembre 1945, (et après mai 1945 pour l'Europe) sans aucun doute élevé : un grand nombre de soldats grièvement blessés décédèrent, ainsi qu'un grand nombre de déportés rescapés, qui moururent des conséquences de mauvais traitements, de privations diverses, etc. Il assure l'équivalent de la moitié de la production de la planète[34],[35] ; il possède 2/3 de la flotte mondiale[36] et assure 25 % des échanges[34]. En 1945, les États-Unis font figure de vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale aux côtés des autres Alliés. Robert Conquest et Steven Rosefielde remettent néanmoins cette précision en cause en avançant que les données démographiques et les témoignages des survivants indiquent un nombre de victimes plus important[62],[63]. Cependant, les historiens occidentaux estiment que les Allemands ont fait 5,7 millions de prisonniers et que 3 millions sont morts en captivité (dans les documents officiels russes, la différence de 2 millions est incluse dans les pertes civiles), Les conscrits non encore enrôlés désignent l'estimation du nombre de réservistes qui, essentiellement en 1941, furent tués au combat ou moururent dans les camps de prisonniers avant d'être enregistrés dans le service actif. 74 départements métropolitains sur 90 ont subi des dommages importants et plus de 20 % du capital immobilier a été détruit. La dernière modification de cette page a été faite le 27 janvier 2021 à 23:33. Du côté des alliés occidentaux, l’Allemagne reste un danger. La mécanisation de la société a bouleversé les choses et a rendu les hommes toujours plus fous de modernité. Depuis la chute de l'URSS, les historiens polonais ont pu accéder aux archives soviétiques relatives à l'occupation de la Pologne[68]. Geschichte der deutschen Bevolkerung seit 1815 Steiner, Franz Verlag 1998, German Federal Archive, Spiegel, Silke Vertreibung und Vertreibungsverbrechen 1945-1948. Au cours de cette période, plus de 3 000 soldats sont morts pour la France. 66 de ces villes ont été attaquées avec des bombes conventionnelles, deux avec des bombes atomiques[10]. Depuis, les chiffres ne cessent d'évoluer. Les statistiques des pertes de la Seconde Guerre mondiale varient, avec des estimations allant de 50 millions à plus de 70 millions de morts ce qui en fait le conflit le plus meurtrier de l'histoire de l'humanité[1], mais pas en termes de décès par rapport à la population mondiale[2]. Les États-Unis souhaitent reconstruire l'économie mondiale selon les principes du libre-échange : ils estiment que le protectionnisme est l'une des causes de la Seconde Guerre mondiale[26]. L'éradication du national-socialisme est une préoccupation forte contrebalancée par la peur du communisme. En France, le Régime de Vichy avait mis en place une énorme masse monétaire sans contrepartie dans la production. Le pays déplore 405 400 décès de la COVID-19, soit davantage que le nombre de soldats américains morts durant la Seconde Guerre mondiale. Le tableau suivant présente le nombre de tués pour chaque pays avec sa population d'avant-guerre pour montrer l'impact relatif de ces pertes. 105 000 autobus, cars et camions (40 % du parc d'avant-guerre) et 645 000 voitures particulières et camionnettes (31 % du parc d'avant-guerre) ont été détruits. Un livre rend hommage aux 197 écrivains morts durant la Seconde Guerre mondiale. Depuis 1990, les historiens russes peuvent accéder aux archives de la période soviétique et ont publié des articles sur le nombre des personnes exécutées et celles mortes dans les camps de travail et les prisons[58]. Parmi les victimes, 6 millions de Juifs sont assassinés, ainsi que 220 000 tsiganes. La dernière modification de cette page a été faite le 31 janvier 2021 à 10:50. Cette migration interne a profité à la Sun Belt dont l'importance grandit. Les données de ce documents sont présentées dans, Department of Defence (Australia), 2002, "A Short History of East Timor", musée du Mémorial de l'Holocauste des États-Unis, Crimes de guerre de l'Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale, 150 000 citoyens polonais ont été victimes de la répression soviétique, Administration des Nations unies pour le secours et la reconstruction, Institut allemand pour la recherche économique, campagne des Indes orientales néerlandaises, Coup de force japonais de 1945 en Indochine, United States Holocaust Memorial Museum. Les réseaux de voirie et d'assainissement doivent en grande partie être reconstitués. Pourtant les États-Unis tirent les leçons de l'après Première Guerre mondiale et décident de rompre avec l'isolationnisme[26] : c'est à San Francisco qu'est signée la Charte des Nations unies, acte fondateur de l'ONU. Selon Alan S. Milward, la ration alimentaire moyenne des Allemands en 1946-1947 s’élève à 1800 calories par jour et par habitant[8]. Le ministère des Armées met en ligne sur le site Mémoire des hommes le fichier d’état civil militaire de la Seconde Guerre mondiale. L'Harvard Mark I est mis au point en 1944 : il s'agit du premier ordinateur numérique aux États-Unis et est considéré comme étant le premier calculateur universel. Il espère en effet pouvoir bénéficier de l'exploitation du charbon de la Ruhr[20]. Les forces soviétiques, commencent dès leur arrivée à démonter des usines et à piller la zone qui leur a été attribuée, bien qu'aucun accord n'ait été conclu sur les réparations de guerre dues par l'Allemagne et leurs modalités de recouvrement[20]. Le Maccarthisme montre l'angoisse de la subversion intérieure dans le contexte de la guerre froide. La guerre a plutôt tendance à souder la nation[33], même si des émeutes raciales éclatent en 1943. Durant la Seconde Guerre mondiale, l'Union soviétique déporta de nombreuses populations jugées potentiellement déloyales dans des implantations spéciales. Les combats de la Seconde Guerre mondiale n’ont épargné que les pays neutres. : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. Les terres ont été bouleversées par les bombardements, les mines, les constructions d'ouvrages militaires et le passage des armées. United Nations, Economic and Social Council, The Challenge Of The Irish Volunteers of World War, Ufficio Storico dello Stato Maggiore dell'Esercito. Les destructions ont d'autre part touché beaucoup plus profondément le potentiel productif français qu'au cours de la Première Guerre mondiale : les agglomérations urbaines, les industries et les commerces ont été partout visés, ainsi que les nœuds de communications. La balance commerciale est excédentaire, mais dépend de la capacité des économies européennes à se reconstruire. 300 000 bâtiments d’habitation sont entièrement détruits[4]. Le dernier bilan évoque 26,6 millions de morts (militaires et civils). 2e guerre mondiale ont été plus importantes que celle de la guerre de 14-18, la France a connu de ce point de vue une situation un peu particulière. Les communistes affirment qu'entre 20 000 et 35 000 personnes moururent. Les tués de l’Armée rouge constituent 53 % du total des pertes militaires connues en Europe, ceux de l'Allemagne 31 %, ceux du Royaume-Uni 1,8 %, ceux de la France 1,4 % et ceux de l’armée américaine 1,3 %. Dans l’ensemble, les pertes matérielles ont été estimées à 600 milliards d’euros[6]. Wiesbaden, Distribution: F. Steiner, 1961 Page 32, B. Gleitze, Deutschlands Bevölkerungsverluste durch den Zweiten Weltkrieg, Vierteljahrshefte zur Wirtschaftsforschung 1953, s. 375-384, Hsu Long-hsuen "History of the Sino-Japanese war (1937-1945)" Taipei 1972, Small, Melvin & Singer, Joel David, Resort to Arms : International and Civil Wars 1816–1965. Das Deutsche Reich und der Zweite Weltkrieg, Bd. Le Sous-secrétaire d'État américain aux affaires économiques William Clayton (1880-1966), de retour d’Allemagne, alerte Washington, D.C. et affirme que des « millions de personnes meurent lentement de faim »[9]. Jean-François Soulet, La "question allemande" et la désintégration de l'empire soviétique est-européen, les Cahiers d'histoire immédiate, n°15, printemps 1999, pp. Le transfert des territoires orientaux polonais à l'URSS eut formellement lieu en août 1945. Le manque de charbon se fait durement ressentir car il représente le principal moyen de chauffage. La montée de l’anticommunisme affecta notamment l’Église catholique romaine[30] soutenue par les immigrés irlandais, italiens ou polonais. L'expressionnisme abstrait apparaît en 1946, au cours d'une exposition à New York[37]. Ces données font cependant l'objet de nombreux débats ; John Arch Getty et Stephen Wheatcroft avancent que les archives documentent précisément les victimes du goulag sous la période stalinienne[58],[61]. 2 016 000 prisonniers survécurent à la guerre dont 180 000 qui ont probablement émigré dans d'autres pays ; 939 700 furent réenrolés dans l'armée lors de la progression de l'Armée rouge. Presse - und Informationsamt. 426 bateaux-citernes sur 489 et 288 remorqueurs sur 520 ont disparu. Il lança les deux bombes atomiques pour obtenir la capitulation du Japon. La Grande migration commencée dans l'Entre-deux-guerres se poursuit : plusieurs milliers de Noirs quittent le Sud pour travailler dans les métropoles californiennes. Les États-Unis disposent d'une avance technologique et scientifique sur les autres pays du monde. L'historien Martin Gilbert estime que 5,7 des 7,3 millions (78 %) de Juifs vivant dans les territoires occupés par l'Allemagne ont été victimes de la Shoah[18]. Source : The Columbia Guide to the Holocaust[22]. Le dollar américain n'a pas perdu de sa valeur contrairement à d'autres unités monétaires. Finalement, 1 103 000 prisonniers seraient morts. « et dépasse très certainement celui des victimes juives, « les Japonais ont massacré jusqu'à 30 millions de Philippins, de Malais, de Vietnamiens, de Cambodgiens, d'Indonésiens et de Birmans dont au moins 23 millions étaient d'origine, « Durant cette période, 2 700 Autrichiens ont été exécutés et plus de 16 000 citoyens ont été assassinés dans les camps de concentration. Cette base a ensuite été enrichie avec 95 000 fiches de militaires n’ayant pas obtenu cette mention, ainsi que des fusillés. Les États-Unis avaient prêté 4,33 milliards de dollars américains à la Grande-Bretagne en 1945 tandis que le Canada lui avait alloué 1,19 milliard de dollars américains en 1946, avec un taux d'intérêt annuel de 2 %[15]. Il est certainement raisonnable d'envisager environ 10 millions de morts chinoises, un total uniquement dépassé par l'Union soviétique, « les informations sur les morts coréennes sous l'occupation japonaise sont difficiles à obtenir. Du fait du manque de services médicaux et hospitaliers, souvent dégradés, la mortalité était plus importante qu'avant 1939. Les Allemands ont d'autre part prélevé 33 000 tonnes de rail et 800 000 traverses. 20 % des destructions ont eu lieu pendant la Bataille de France en mai-juin 1940 (Dunkerque et Calais sont par exemple détruites en majeure partie pendant ces quelques semaines de Blitzkrieg) ; 15 % des destructions ont eu lieu de juin 1940 à juin 1944 (bombardements aériens des Alliés sur les centres portuaires, ferroviaires et industriels de la France occupée) ; 65 % des destructions ont eu lieu lors de la Libération de la France de juin 1944 à mai 1945. Le prestige des États-Unis est renforcé par leur prospérité enviée et la société de consommation comme en témoignent les Mémoires du général De Gaulle[39]. D’après P. Léon, Histoire économique et sociale du monde, A. Colin, 1977. Seconde Guerre mondiale : il y a 80 ans, la naissance de l'Afrique française libre ... etc. L’hiver rigoureux de 1946-1947 accentue les difficultés de ravitaillement et rend encore plus difficile la vie quotidienne dans l’Europe du Nord-Ouest.

Meilleur Spa à Acheter, The Social Dilemma Imdb, Maison De Bill Et Melinda Gates, Jenny Gift Avis, Amulette De Protection Wicca, Information About A Famous Person, Tocard D'or Quinte, Solde Cuisine Leroy Merlin,

Classés dans :

Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *